Lycée et Baccalauréat franco-allemand

Les classes du LFA ont chacune leur profil dès la classe de seconde : les élèves sont donc inscrits en seconde S, L ou ES. Ces classes de seconde s'adressent aux élèves scolarisés au collège du LFA ainsi qu'aux élèves de troisième du système national motivés, intéressés par la langue et la culture allemandes et présentant une grande capacité d'adaptation et de travail. Le niveau d'allemand demandé est très élevé : un séjour prolongé en Allemagne est conseillé avant de passer l'examen d'entrée.

 
 
Série L 

La filière L du lycée franco-allemand se caractérise par l’apprentissage intensif des langues étrangères : langue du partenaire, anglais, espagnol et possibilité d'un cours supplémentaire de traduction français/allemand.         

En outre, la philosophie est l’objet d’un enseignement dès la classe de première. Comme dans les autres filières, l’enseignement des lettres se poursuit également sur les années de première et de terminale mais les élèves de L bénéficient, en sus de l’étude approfondie des œuvres au programme, d’un enseignement d'humanités. Les matières scientifiques y demeurent présentes tout au long du cursus (mathématiques et SVT).
La filière L du LFA est une formation riche et unique en France visant des poursuites d’études dans le domaine des langues, des humanités, des sciences politiques, du commerce international, du journalisme … ou autorisant même des passerelles post-bac vers des orientations plus scientifiques, notamment à l’étranger.

Série ES

La section ES s'adresse à des élèves curieux de comprendre la société dans laquelle ils vivent. L'enseignement de l'économie et de la sociologie, de l'histoire géographie, des mathématiques leur permet de devenir des citoyens conscients des réalités et actifs. L'excellent niveau en langue allemande (niveau C1) et en anglais leur permet d'étudier des auteurs dans le texte, de comprendre les articles de presse les plus techniques.

C'est une filière complète qui exige que les élèves présentent un profil équilibré dans les matières scientifiques, littéraires et les sciences humaines. Par ailleurs, ils acquièrent une vaste culture générale et un esprit ouvert et critique.

Série SMP

A la différence des autres établissements, le lycée franco-allemand offre aux élèves, dès l’entrée au lycée une véritable spécialisation scientifique. La filière SMP propose un enseignement approfondi  en mathématiques et en physique  qui permet à l’élève, dès la classe de seconde, de se familiariser avec les pratiques et les exigences de la démarche scientifique. Ceci impose un rythme de travail soutenu.

Les sciences physiques sont une spécialité du LFA. Le programme étant plus large que celui enseigné dans le système national, il réclame une mise à niveau des élèves arrivant en seconde débutant par un stage intensif d'une semaine avant la rentrée de septembre. La biologie compte moins d'heures d'enseignement que dans les autres lycées, ce qui impose, en revanche,  un rythme de travail plus rapide.

Les épreuves écrites au baccalauréat de cette section sont le français, l'allemand, les mathématiques et la physique.





 
Série SBC

La filière SBC propose aux élèves une formation scientifique mettant l'accent sur l'enseignement de la biologie et de la chimie. Les épreuves écrites du baccalauréat de la filière SBC sont en conséquence, outre l’allemand et le français, les mathématiques et, au choix, la biologie ou la chimie. Selon l’option choisie, le nombre d’heures d’enseignement dans ces deux matières est plus élevé. Les mathématiques, la biologie et la chimie sont enseignées en allemand pour tous les élèves.

De plus, l’enseignement de la physique est obligatoire pour tous les élèves de cette filière, il se fait en français en classe de Seconde et de première.

 

Baccalauréat franco-allemand

La spécificité de l'établissement réside dans le fait que les élèves, à la fin de leur parcours scolaire, obtiennent un baccalauréat franco-allemand.
Ce diplôme repose sur des programmes, une organisation et des modalités d'évaluation spécifiques. Il est reconnu de plein droit par les deux Etats partenaires. Il donne tous les droits attachés au baccalauréat français et à l'Abitur allemand. De cette manière, les élèves bilingues et biculturels peuvent poursuivre les études supérieures dans le pays de leur choix.
En pratique, le baccalauréat Franco-Allemand se prépare dès la classe de première et se poursuit, bien entendu, en terminale. Il se compose d'un contrôle continu sur les notes de première et de terminale, ainsi que d'un examen terminal. 
Les modalités de passage de cet examen sont régies par la convention de Schwerin signée par les deux pays en 1972 et réactualisée en 2002.